Shopping cart

close

Histoire

« LES PETITS RIENS QUI CHANGENT TOUT »:

La cuisine d’Odile était triste. Pas franchement laide, mais vraiment triste à force d’être neutre et banale, une petite chose désolée en stratifié blanc. Rien qui encourage en son sein froid, à se nourrir correctement. Alors Odile a acheté un pot de couleur « absinthe n° 29 », il faut dire que Odile est une jolie rousse et que la couleur « absinthe » lui sied à ravir, elle a aussi choisi quelques poignées « belle gazelle » pour les placards du haut, et quelques « escargots » pour ceux du bas. Disons que c’était un dimanche de printemps, de ceux qui donnent envie de changement, alors vite fait elle a tout changé, et tout est vraiment changé : la cuisine d’Odile est devenue réjouissante, élégante et drôle.

C’est cela « les petits riens qui changent tout », pas besoin de grands frais ni de grands soucis pour se changer la vie, il est des détails qui font un monde à eux seuls. Ils sont toujours présents dans la vie quotidienne, on les touche constamment, et ils sont le plus souvent d’une éprouvante laideur. Finalement, ces petits objets-là sont comme une injure cent fois susurrée par jour, la trace d’un environnement décourageant qui nous poursuit même dans notre refuge personnel. Nous avions déjà abordé ces objets si prosaïques et si présents, crochets, poignées d’armoire, consoles …

Scroll To Top
We use cookies to improve your experience on our website. By browsing this website, you agree to our use of cookies.